Lauréate 2015 du Prix canadien Margolese de la conception de l'habitat

Cornelia Hahn Oberlander

Portrait of Cornelia Hahn Oberlander

Photo : Yoshihiro Makino

Cornelia Hahn Oberlander, CC, membre de la MBCSLA, associée de l'AAPC, fellow de l'ASLA

Depuis plus de soixante ans, Cornelia Hahn Oberlander crée des paysages novateurs, souvent à partir de collaborations très diverses avec des architectes de renommée internationale comme Arthur Erickson, Moshe Safdie et Renzo Piano. Elle a consacré les premières années de sa carrière à concevoir des aménagements paysagistes pour des projets de logements à prix modique, au Canada comme aux États-Unis (à Philadelphie avec Louis Kahn), et des terrains de jeu dans tout le Canada. Parmi ses réalisations les plus remarquées figurent des aménagements paysagistes emblématiques, comme celui du musée d’anthropologie de la UBC, la place Robson à Vancouver, le Musée des beaux-arts du Canada, la chancellerie canadienne à Washington, aux É.-U., et la cour intérieure de l’édifice new-yorkais du journal The New York Times (avec la firme d’architecture paysagère HMWhite).

Les aménagements paysagers de Cornelia Oberlander sont à couper le souffle; ils sont poétiques, imprégnés de sens et modernistes avant tout. Elle s’intéresse aux pratiques techniques, écologiques, symboliques et artistiques à diverses échelles, de la planète dans son ensemble aux petits parcs de quartier. Il est difficile de penser à un architecte, un planificateur ou un architecte du paysage canadien auquel la comparer. Cornelia Hahn Oberlander est ce qui se rapproche le plus d’une figure de proue de l’architecture de paysage. Pour tout dire, c’est un véritable trésor national.

Comité de sélection 2015
Robson Square Provincial Government Complex, Vancouver, Colombie-Britannique.
Photo : Charles A. Birnbaum
Robson Square Provincial Government Complex, Vancouver, Colombie-Britannique. Fonds Cornelia Hahn Oberlander,
Collection du Centre canadien d’architecture (Montréal); don de Cornelia Hahn Oberlander. 
Représentation en perspective du terrain de jeu pour les enfants, Pavillon du Canada, Expo 67, Montréal, Québec. Fonds Cornelia Hahn Oberlander,
Collection du Centre canadien d’architecture (Montréal); don de Cornelia Hahn Oberlander. 

Cornelia Oberlander est mondialement reconnue pour son travail exemplaire qui lui a valu de multiples honneurs. Titulaire de douze diplômes décernés à titre honorifique, elle a par ailleurs été nommée membre de l’Ordre du Canada (1990), puis officier (2009), puis compagnon (2017). Comme autres distinctions, mentionnons la médaille des alliés de l’Institut royal d’architecture du Canada (IRAC) en 1995 et le Prix d’excellence de l’Association des architectes paysagistes du Canada (AAPC) pour l’ensemble de ses réalisations en 2006. En 2011, elle recevait le Prix du XXe siècle de l’IRAC ainsi que le Prix Sir Geoffrey Jellicoe de la Fédération internationale des architectes paysagistes. En 2012, elle recevait la médaille de l’American Society of Landscape Architects, la distinction la plus prestigieuse de cette association, et, en 2016, la médaille du Gouverneur général en architecture de paysage, décernée pour la toute première fois.

En 2019, The Cultural Landscape Foundation, une organisation caritative dont le siège est à Washington, a lancé le prix Cornelia Hahn Oberlander International Landscape Architecture, un prix bisannuel assorti de 100 000 $ US et de deux années d’activités de mobilisation du public.

Voici mon avis sur le rôle de l’architecture paysagère pour répondre aux changements climatiques : s’il est conçu et bien structuré avec des plantes indigènes à la région, tout se passera bien. C’est ce que je montre à présent aux gens.

Cornelia Hahn Oberlander, The Ottawa Citizen.

2015

Biographies des membres du Comité de sélection

Brian McCauley

Président-directeur général, Concert Properties

Matthew Blackett

Éditeur/directeur artistique/rédacteur en chef, Spacing Magazine

Annmarie Adams

School of Architecture et Department of Social Studies of Medicine, McGill University